» Profil de l'entreprise

D'une passion, naît la référence

C'est le 21 août 2004 que, bien humblement, commence l'aventure de la Référence Musicale, magasin et école de musique. Le nom de la bannière fut choisi sans aucune prétention personnelle, mais pour désigner l'accès à toute référence en matière de musique. Nous avons mis à la disposition de notre clientèle toute nos connaissances. Alors, afin de rester dans le ton, nous privilégions l'accord et l'harmonie sans ralentir le tempo.

Avec notre équipe de conseillers et professeurs, nous offrons une gamme de produits et services sans cesse renouvelée. Le tout, bien orchestré à un rythme à la mesure des talents de chacun. D'une approche facile, nous installons rapidement dans les lieux une franche atmosphère de convivialité qui n'est pas étrangère à la croissance de notre clientèle.

Benoit Caron, cofondateur

Dès sa plus tendre enfance, il tape sur tout ce qui ressemble à un chaudron. Il démontre un tel intérêt envers la batterie, qu'il finit par gagner la tolérance de sa famille. Autodidacte, mais propuslé par un talent certain, il met tout son coeur à perfectionner son art en faisant partie de différents groupes qui sillonnent une grande partie du Québec et de la côte est des États-Unis. Parallèlement, il s'enrichit d'une solide expérience en vente et comme "booker" de groupes musicaux tout en travaillant pour diverses entreprises, notamment, gérant de magasin d'instruments de musique. Fort de la diversité de ses tâches, la jeune quarantane aidant, l'idée de s'établir solidement commence à germer.

Alain Dagenais, cofondateur

Alain Dagenais est aussi attiré par la batterie, mais les oreilles sensibles de son entourage l'incitent à abandonner l'idée. Qu'à cela ne tienne, son talent et son amour de la musique sont plus forts que l'adversité! Avec ténacité, il se met à courtiser la guitare basse, qu'il finit par maîtriser avec un doigté des plus polyvalent. Il fait partie de quelques groupes de musique, la plupart avec Benoit. Cependant, ses responsabilités de père l'obligent à délaisser les tournées pour un travail plus stable. Il se joint donc à l'entreprise familiale qui confectionne des chocolats de Pâques. Pour combler le reste de l'année il se lance en affaire et comme entrepreneur général, il expérimente le monde des affaires, la vente, l'embauche d'employés et l'achat d'équipement. Cependant, la petite flamme de la musique est toujours présente dans son for intérieur. Nous connaissons la suite...